La Renaissance 2 – architecture et perspective.

Fresque de la basilique d’Herculanum, Ier siècle après JC

Diaporama en PowerPoint : 2_Renaissance_Brunelleschi

Diaporama en PDF : 2_Renaissance_Brunelleschi

Filippo Brunelleschi (1377-1446) était architecte et ingénieur. Il fut aussi l’inventeur de la perspective géométrique à point de fuite. Comme le montre l’image ci-dessus, l’effet optique de la perspective était connu dès l’antiquité, mais n’avait pas connu de formulation scientifique. Nous avons vu que, dans leur recherche de réalisme, les artistes italiens de la Renaissance, Giotto le premier, ont été amenés à concevoir de nouveau une représentation cohérente de l’espace réel observable. C’est Brunelleschi qui, le premier, va le rendre calculable.

COMMENTAIRE DU DIAPORAMA :

Brunelleschi, dôme de la cathédrale Sainte Marie des Fleurs, Florence, 1420-1436

Brunelleschi s’est acquis une grande réputation, comme architecte et ingénieur, en résolvant le problème difficile de la construction du dôme de cette cathédrale. Celle-ci a été entièrement reconstruite par plusieurs architectes (Giotto en a conçu la tour), mais la croisée du transept est d’une dimension exceptionnelle. Brunelleschi va trouver une solution technique originale : des nervures en briques, entre lesquelles l’épaisseur de la maçonnerie peut être réduite, forment l’armature du dôme. Le tout est beaucoup plus solide et léger que les solutions déjà connues depuis le Moyen-Âge.

La lanterne qui couronne le tout est aussi ce qui fait tenir ensemble les nervures, comme un verrou. Elle constitue le point focal de tous les axes principaux de la ville qui convergent vers la cathédrale. La vue de l’intérieur (diapositive suivante) montre que cette lanterne ménage à l’intérieur un puits de lumière qui attire le regard vers le haut et vers le centre, sur le modèle de l’intérieur du Panthéon à Rome. Cette convergence du regard est guidée par les lignes créées par les nervures de la coupole.

Brunelleschi, chapelle Pazzi, Florence, façade principale, 1430

Brunelleschi fut aussi un des tout premiers architectes à s’intéresser à l’antiquité romaine en la considérant pour elle-même. Il s’en inspirera donc fortement dans son architecture, comme on le voit avec cet exemple.

Il donne à la façade l’aspect d’un temple romain de style corinthien. Le porche de même style qui se dresse devant prend l’aspect d’un arc de triomphe romain. Son ouverture centrale attire fortement le regard vers l’entrée en l’inscrivant dans la profondeur.

Chapelle Pazzi, intérieur

L’intérieur est exemplaire de la nouvelle conception perspective de l’architecture par Brunelleschi. Celui-ci a inventé la perspective comme outil de dessin et de maîtrise visuelle de ses projets d’architecture. C’est ensuite que les peintres s’en sont emparés à leur usage, à commencer par Masaccio et Ucello.

Toutes les lignes de force du volume intérieur sont marquées par l’ornementation, surtout les pilastres et les corniches en Pietra Serena, qui contrastent avec les murs blancs. La régularité mathématique de cet espace est ainsi soulignée. Tout est lisible et mesurable. L’entrée donne en ligne droite sur le chœur. La coupole est construite sur le même système que celle de Sainte Marie des Fleurs : des nervures convergent vers l’oculus qui dispense la lumière.

Brunelleschi, La Tablette (Tavoletta) du baptistère de Florence, 1415

Ce dessin est une reconstitution de l’expérience menée par Brunelleschi pour vérifier le bon fonctionnement de son invention. La diapositive suivante en montre, de profil, le principe géométrique et optique.

Le bâtiment représenté est le baptistère qu’il avait eu le temps d’observer pendant le chantier de Sainte Marie des Fleurs. La dernière diapositive (Brunelleschi, schéma de construction de la perspective de La Tablette (reconstitution)) montre en plan comment la perspective en fut construite : c’est le schéma le plus simple, avec un seul point de fuite central et un sol carrelé. On voit que les lignes parallèles entre elles et perpendiculaires en plan à la ligne d’horizon, où se trouve le point de fuite, convergent vers celui-ci dans la représentation en perspective au-dessus du plan.

Le point de fuite est la projection sur la ligne d’horizon du point de vue, c’est-à-dire le lieu où se tient l’observateur. Brunelleschi a peint son bâtiment en perspective tel qu’il le voyait à un certain endroit. Puis, il a percé dans la tablette ainsi peinte un trou au point de fuite, assez large pour regarder à travers. Il s’est posté au point de vue de sa peinture avec sa tablette et un miroir également percé d’un trou pour viser. Il a disposé le tout de façon à ce que l’image de la tablette dans le miroir coïncide parfaitement avec la vision réelle qu’il avait du bâtiment. Pour renforcer l’illusion, il avait recouvert la partie de ciel sur sa peinture d’une matière réfléchissante qui reflétait donc dans le miroir les mouvements des nuages réels. Ainsi, par comparaison entre les deux images, réelle et peinte, il put constater que son système permettait de reproduire fidèlement en peinture les mécanismes de la vue.

La perspective géométrique va très rapidement s’imposer en art et stimuler la recherche en optique. C’est ainsi qu’on va de nouveau s’intéresser à une invention tombée dans l’oubli : la camera obscura. De là, plusieurs siècles et machines optiques plus tard, on inventera la photographie et le cinéma, dont les appareils sont construits sur le principe de la perspective inventée par Brunelleschi. Quant à la recherche de réalisme, elle se poursuit au cinéma et dans l’image numérique, avec les techniques de rendu en 3-D.

Publicités

A propos Pascal Rousse

Je suis docteur en philosophie, professeur certifié d'arts plastiques en collège à Paris et chercheur indépendant. Mes recherches en philosophie de l'art portent sur le cinéaste soviétique Serguei M. Eisenstein, le montage et le modernisme.
Cet article, publié dans cinquièmes, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s